Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 00:29
j'étais partie au ciné pour échapper a ce discours fleuve sur 7ou8 de TV!
mais, en rentrant ,curieuse, je n'ai pu m'empêcher de fureter sur les unes des journaux;je suis tombée sur celle de rue 89,qui parlait du QG de Mélenchon, ayant organisé,avec des journalistes invités,un mini sommet pour un décryptage immédiat ;
je ne résiste pas au bonheur de partager cette vidéo avec vous,ça ne vous prendra que 3/4 mn de votre temps;
allez bonne nuit et bonne réflexion
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> Bonjour!  Vidéo utile, et claire! Pour ce qui est de l'apprentissage, je ne sais pas au sujet de toutes les<br /> formations possibles. Mais l'un de mes enfants a choisi cette voie là, et cela n'a été aucunement à l'encontre de sa culture générale, je dois même dire qu'au contraire! Ce dans le domaine de la<br /> pâtisserie.<br /> <br /> <br /> Au niveau de l'école, il y est rentré à 15 ans, et y a été satisfait de vivre des rapports différents avec les enseignants, de découvrir une utilité aux mathématiques qu'il méconnaissait<br /> auparavant, et de moins ressentir de décalage entre ce qu'il avait abordé au collège et sa vie quotidienne. Il a eu le bonheur au niveau de ses choix de maître d'apprentissage, et, a ce jour,<br /> souhaite continuer dans cette voie, jusqu'au BTM, après avoir obtenu un BEP de pâtissier, une Mention de cuisinier de desserts à l'assiette, et pensant obtenir cette année son CAP de confiseur<br /> chocolatier.<br /> <br /> <br /> L'apprentissage existe de longue date, fut un temps ou les parents payaient pour que leur fils entre chez un patron (j'écris fils, car en ce temps-là, seuls les garçons le faisaient), ou alors<br /> l'apprenti n'était pas rémunéré. L'artisan lui transmettait son savoir faire, et, souvent, l'apprenti prenait la relève (dans quel cas, souvent, il y avait mariage en la demeure de l'artisan).<br /> <br /> <br /> Je ne pense pas que c'est bien de présenter l'apprentissage comme cela est fait par X (désolée, rien que son nom me gêne!), je trouve même indécent d'opposer études en lycée, université ou en<br /> apprentissage!<br /> <br /> <br /> D'abord parce que chaque voie choisie pour étudier dépend d'un choix.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Et ceux qui font partie de ce qui est vantée comme "La première entreprise de France" en ont peut-être marre d'être qualifiés ainsi, alors qu'ils paient plus que les autres entreprises,<br /> alors qu'une hausse de la TVA va en perdre plus d'un, et que tant, parmi eux, qui souhaiteraient transmettre leur métier, ne peuvent même pas l'envisager, quelques soient les aides, et que,<br /> entendre parler d'éxonérations de charges, alors que leur caisse de retraite est celle la plus à jour côté cotisations, alors que leur conjoint ou conjointe ne peuvent même pas se permettre<br /> d'avoir un rôle officiel!<br />
Répondre
A
<br /> Papy-Jean et moi-même, nous sommes de la même génération. Nous avons le même âge, et nous avons eu le même circuit d'apprentissage pour le même métier, dans l'imprimerie. Mais nous avons<br /> vécu dans une période de reconstruction, c'était l'après guerre, il y avait du travail et nous allions en même temps que d'apprendre un beau métier, à l'école, ou plutôt au lycée pour les<br /> matières générales. Puis, nous avons eu la chance de devenir formateurs. Lui, comme il le dit dans son com, et moi, je suis entrée dans l'éducation nationale où j'ai enseigné ce beau métier, en<br /> lycée professionnel, en qualité de professeur d'enseignement professionnel à des élèves qui choisissaient leur orientation. Souvent des fils et filles d'ouvriers du livre, voire des fils et<br /> filles de patrons imprimeurs. Puis, ils ont pu passer ensuite le bac pro, puis le BTS, souvent en alternance. Alors en effet, les jeunes étaient bien formés et trouvaient des<br /> débouchés dans l'imprimerie. Mais aujourd'hui, c'est différent. Les imprimeries ont pris le tournant des nouvelles techniques, des nouvelles technologies, le travail a changé, rien n'est<br /> pareil, le plomb n'existe plus, les conventions collectives, les patrons ne les connaissent plus ou ne les respectent pas. Il faut tout revoir, sinon avec les propositions de Sarko, on retourne<br /> en arrière et les fils d'ouvriers resteront des fils d'ouvriers et les fils de riches iront dans les universités comme avant, en traînant jusqu'à 23 ans en licence (comme le fils à son papa).<br /> Rappelez-vous, Pierre Bourdieu, quand il écrivait son livre "les Héritiers". Et puis, c'est bien beau de dire qu'on doit retourner à l'apprentissage, mais il les mettra où ses<br /> apprentis ? il n'y a plus d'usine !<br />
Répondre
R
<br /> <br /> tu écris a peu près ce que je pense !!!<br /> <br /> <br /> et hélas , les temps ont bien changé,et je crois q'effectivement les apprentissages d'antans, n'excluaient pas la culture générale, la preuve vous 2,Papyjean et toi!!!!<br /> <br /> <br /> mais a l'heure actuelle ce n'est plus tellement le cas,on envoie en générale les enfants que l'on dévalorise,dans ces filières,et souvent depuis leur tendre enfance,on leur dit,tu ne sera bon<br /> qu'a être.....plâtrier,par exemple, mais ,un bon plâtrier, on n'en trouve plus,justement parce que c'est dévalorisant , et souvent mal payé!!!!!alors oui, revoyons tout ce système.<br /> <br /> <br /> ceci dit, annie ,il ne faut pas non plus regretter le plomb,mais on peut regretter que la modernisation a plutôt généré le chômage,que le bien être de l'homme<br /> <br /> <br /> chez moi , il neige , et tu verrais comme c'est beau dehors!!!! bonne nuit<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> je rejoins completement ce que dit melenchon !!!<br /> <br /> <br /> j'imagine deja comment ça va se passer dans les entreprises et a quel chantage vont etre soumis les employés pour garder leur emploi !!!<br /> <br /> <br /> que sarko dégae et vite !!!<br /> <br /> <br /> bises et bonne soiree ma raleuse...<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
A
<br /> Hello ! je me doutais bien que tu irais chercher des informations même si tu n'écoutais pas l'autre farfelu ! En tous les cas, la réponse de Mélenchon est une analyse politique de qualité<br /> (comme d'habitude). Je l'ai mise aussi sur mon blog et sur le blog du front de gauche... J'ai également regardé l'émission de Ruquier et j'ai noté à un moment ce que disait Pulvar, à peu près<br /> ceci : "vous faites 9, 10 voire 12...". Aurait-elle des informations plus précises que celles que l'on veut bien nous donner dans les médias ? Car elle est toujours bien informée... Ce qui serait<br /> une bonne nouvelle pour la suite. Peut-on rêver...<br />
Répondre
R
<br /> <br /> yes, j'ai aussi entendu ça, bigre je me suis dit!!! effectivement la miss Pulvar est souvent très bien informée,alors alors .......oui oui, je vais finir par croire aux 2 chiffres youpi!!!!!!<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> L'analyse faite par Mélenchon est parfaite et salutaire .. A++<br />
Répondre