Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 09:56

oui, bien sûr , on peut aussi allez au boulot bénévolement , non ???? et , il se dit socialiste !!!!

le sujet
Pascal Lamy, un proche de François Hollande, suggère des Pascal Lamy, un proche de François Hollande, suggère des "petits boulots" payés en-dessous du Smic. - © Photo AFP

 

La proposition a de quoi surprendre, surtout émanant d'un proche de François Hollande. Pascal Lamy, ancien directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), s'est dit favorable mercredi à des "petits boulots" payés en-dessous du Smic. L'idée est d'introduire une plus grande flexibilité dans un marché du travail en berne.

"Je sais que je ne suis pas en harmonie avec une bonne partie de mes camarades socialistes mais je pense qu'il faut, à ce niveau de chômage, aller davantage vers de la flexibilité et vers des boulots qui ne sont pas forcément payés au Smic", a plaidé l'ancien commissaire européen socialiste, invité de l'émission "Questions d'info" sur LCP.

Travailler pour un salaire inférieur au Smic, un moindre mal ? C'est en tout cas ce qu'a l'air de considérer Pascal Lamy. "Un petit boulot, c'est mieux que pas de boulot. Je ne réponds pas ça dans l'absolu, je n'aurais pas dit ça il y a 10 ans ou il y a 20 ans, mais à ce niveau de chômage..."

L'ex-directeur de l'OMC a conscience de briser un tabou, mais assume sa suggestion audacieuse : "il faut accepter de temps en temps de franchir les espaces symboliques de ce type pour rentrer dans la réalité et la transformer".

Et l'évocation du "Smic jeunes" d'Edouard Balladur ou du "CPE" de Dominique de Villepin, tous deux abandonnés après des semaines de contestation sociale, ne fait pas reculer Pascal Lamy. "Ce n'est parce qu'une réforme n'a pas marché ou parce qu'on a reculé devant la pression de l'opinion que c'est une mauvaise idée. Si on prenait tous les réformes qu'on a essayées à un moment, qui n'ont pas marché et si on ne les avait pas reprises, on serait encore au Moyen-Age", a-t-il lâché.

 

 

Juliette Rabat (Sipa Media)
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Ce monsieur-là se prend pour le patron du Medef<br />
Répondre
M
<br /> a t-il vraiment dit ça ? ou avons-nous deformé ses propos ? la gauche est vite demolit ..à croire que la droite est bien mieux en ce qui concerne ses propositions contre le chomage ...<br />
Répondre
R
<br /> <br /> en ce qui concerne le chômage , la droite c'est une catastrophe , mais hollande c'est pas mieux , va lire le programme du front de gauche ,: "l'humain d'abord " et tu y trouveras quelques<br /> solutions <br /> <br /> <br /> bien sûr qu'il l'a dit ! tu ne lis pas la presse, toute la presse???<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Une bien belle tête d'enfoiré... Il est sourdingue, certainement, il n'a pas ouï dire - par exemple - qu'il existait le PARTAGE DU TRAVAIL... ? Devant cette impudence, on se prend à rêver<br /> qu'au-delà d'un certain salaire (ou revenu) on devient inéligible !!!<br />
Répondre
F
<br /> Curieux le peu de commentaires pour cet article ! Il est plutot dérangeant, ceci expliquant cela sans doute... @+<br />
Répondre
R
<br /> <br /> j'ai fait moi aussi cette constatation!!!!!, <br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Justement ! venant d'un socialiss, ça ne me surprend pas !<br />
Répondre