Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 00:24

oui, la rentrée approche , alors ils ont tous réintégré leurs pénates,et , je reprends doucement mes habitudes;oh, je ne les avais pas tellement perdues, car les plus grands maintenant m'accompagnent dans mes soirées! et c'est un bonheur de rentrer tôt le matin avec eux , des chansons plein la bouche et des rêves plein la tête.

Mais , en ce moment ,mon aubergiste voisin étant en vacances , je dois aller plus loin(si peu)pour partager des soirées ,non, pas arrosées , enfin pas trop, juste ce qu'il faut pour que les couleurs de l'espoir reprennent leur droit de cité.Cet après midi , j'ai cueilli tout ce qu'il fallait dans mon jardin pour agrémenter gustativement la soirée promise :tomates, concombres, haricots verts,courgettes , poivrons et piments;alors au menu:concombres a la créme et au miel,tomates provençales , haricots verts a l'italienne,demain ce sera piperade et saucisses aux piments,avis aux amateurs ;il va de soi que tout ceci est accompagné,d'un vin rosé assez corsé ou au choix d'un rouge léger!

La soirée était comme a l'habitude fort animée, et chacun donnant son avis , le brouhaha commençait a me fatiguer; soudain , pointant aux carreaux , la lune m'a fait un signe discret et je me suis eclipsée.J'ai pris alors ce sentier que j'affectionne, c'est juste un peu plus long ,mais la nuit m'a paru tellement douce que ce choix s'imposait.Pas beaucoup d'étoiles, juste quelques scintillements derrière des filoches de nuages, et la lune donc, qui jouait a saute mouton de peupliers en bouleaux.La rivière semblait pleurer doucement dans le noir,les cascades avaient de petits soupirs, sans doute regrettaient elles le chant des grenouilles ,et oui , rien pas même un petit coassement,la mare tout près était déserte.

Mais en arrivant non loin de ma maison bleue, là où les prairies s'étalent,semblant se prélasser sous la clarté froide de cette pleine lune,les bestioles de la nuit se faufilaient en un bruit de taffetas mouillé;j'ai cru apercevoir l'ombre d'un jeune renard, sous mes pas s'est effrayé un ragondin,et des arbres montait le raffut des ramiers cherchant un coin pour dormir.Plus près encore de chez moi , l'eau de la rivière en s'évaporant faisait comme un châle d'angora blanc estompant l'herbe des champs.Et, bien sûr le cri de la chouette aidant , j'imaginais mes sorcières berrichonnes , arrivant sur leur balai,j'entendais leur conciliabule(bah, ce n'était que le léger frisson d'un petit vent dans les peupliers)et leur rire joli s'éparpillant par dessus la brume.Elles ne ricanent pas mes sorcières, elles se moquent gentiment des humains tellement crédules,des humains a qui on rabâche que ça y est la croissance repart avec 0,5% au premier trimestre;on oublie de leur préciser a ces humains crédules que cela est dû a un hiver plus long et qui a obligé les gens a se réapprovisionner en gaz ou fuel.........elles dansent aussi , je vois leurs ombres mouvantes s'allonger sur le gazon frais.Un chien qui jappe au loin dissipe le sortilège,un oiseau de nuit trace son trait lourd sous les arbres,un chat se faufile sous les ramures a la recherche d'une souris en goguette, ma maison trace sa silhouette sombre au bout du chemin;j'enjambe la rivière au moyen d'une passerelle de bois,je traverse une dernière lande et me voici sur le pas de ma porte, l'auberge du moulin est silencieuse  c'est inhabituel! une chouette effraie passant dans la lumière montre son masque blanc,sans doute est elle venue me dire bonsoir;je constate soudain , que les grillons ne font plus entendre leur bruit de claquettes dans le soir ,l'automne est en chemin, et l'été se fait la malle insensiblement!

Il est 1h30 du matin , encore un petit café, léger pour ne pas retarder mon sommeil , car demain de bonne heure le sacro saint marché du samedi m'attend avec sa ribambelle d'amis (ies)et de nouveau le monde se refera a la terrasse du café du commerce.

que la nuit soit douce a tous ceux et celles qui chemineront sur cette page(bonne nuit marsu )

100 2107lever du jour sur ma prairie, les sorcières ont regagné leur tanière




 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

F
<br /> Ah ! quel plaisir de lire ta prose..<br />
Répondre
J
<br /> Quel joli récit la râleuse.. et comme la fête a dû être conviviale.<br /> tous ces beaux et bons légumes que tu nous montrés émousillent nos papilles...<br /> Et tu as fini cette soirée en prenant ce sentier sous les étoiles. ( sans chanceler (hic le rosé ?)..C'est magique !<br /> <br /> <br /> Bises de Justine <br />
Répondre
A
<br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Kikou Râleuse,<br /> <br /> <br /> que j'aime ton billet, on est avec toi à écouter pleurer la rivière. Tu as le don de nous prendre par le bras pour nous emmener dans un ailleurs qui me paraît familier. Envie de rester là,<br /> simplement apaisé. Je reviens ce soir promis <br /> <br /> <br /> Bisou Jo bon week end<br />
Répondre
R
<br /> <br /> c'est marrant ce que tu dis , car moi qui aime être seule , ce soir là , j'aurais aimé prendre le bras de quelqu'un juste pour savourer cette paix somptueuse de la nuit.<br /> <br /> <br /> il est sublime ce grand duc de carton!<br /> <br /> <br /> et en plus je fredonnais cette chanson des compagnons de la chanson, chanson que je chantais quand j'avais 14 ans , ouille ouille ouille!!!! ici fred méla n'est plus que tout seul pour l'interpréter<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> très belle chanson, cette île de serge lama ! eh non la ciotat n'est pas une île mais de petites plages entourées de quelques 1.5 million d'habitants sans compter les touristes !! tiens la même<br /> le 5 janvier : tu verras pourquoi j'aime quand même !!<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> bises<br />
Répondre
R
<br /> <br /> ben oui , il te suffit de partir les mois pleins, viens donc dans mon berry ces mois là tu verras même pleins ils sont agréables , ah oui , mazette y'a pas la mer , mais de belles plages sur nos<br /> plans d'eau<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> j'suis perdue dans tous ces nouveaux blogs, mais je suis abonnée à tous par "the Old Reader" - en remplacement de google reader - un site où on peut s'abonner à tous les blogs qu'on aime ! bref,<br /> tout ça pour dire que moi aussi j'ai bien aimé ton texte ! Nos touristes ne sont pas encore tous partis malgré les énormes bouchons croisés hier -heureusement qu'on voyage en sens inverse ! - sur<br /> l'A7 !! regarde un peu à quoi ça ressemblait le 5 aout :<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> de quoi apprécier tes sorcières ::  bises<br />
Répondre
R
<br /> <br /> dieu que mon berry joli me plaît après avoir contemplé cette foule !!! quel plaisirs peuvent ils prendre; entassé en ville , entassé sur les plages<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />